Artistes invités 2018

Philippe Herbet

J’ai filmé des plans fixes des horizons, du matin à la tombée de la nuit, photographié au format stable de l’enclos (le carré) des personnes rencontrées au hasard des rencontres, des objets, des paysages habités de lumière. À l’horizontale.

Christophe Terlinden

Un horizon, des champs à perte de vue, une chapelle à la croisée des chemins et à l’orée du bois.
À l’intérieur, une mère et son enfant, couronnés de conserve.

Aljoscha

Dans le poème homérique, Ulysse est amené à passer les portes du Soleil pour accéder au pays des Rêves et emprunter le sentier de la connaissance. À force de plonger dans ce rêve prophétique apparaît l’Elysée ; l’Utopie.

Karine Marenne & Messieurs Delmotte

Couple d’un Artiste-Couple : si vous étiez amené à les rencontrer, vous auriez affaire à deux personnes, une femme-artiste et un homme-artiste. Mais vous auriez aussi droit à un troisième artiste, leur couple, qu’ils vivent et surnomment « Artiste-Couple »

Dries Meddens

Quand j’ai rencontré Mady, il y a trente ans à Tourinnes-la-Grosse, j’ai été gêné, car je ne comprenais rien de ce qu’elle disait. Puis un jour, je me suis rendu compte que la moitié de ses mots sortait de ma langue maternelle ; le néerlandais !

Joëlle Verstraeten

Partant de l’expérience technique traditionnelle de la gravure et de l’image imprimée, le projet consiste ici à sortir sur la voie publique avec son vocabulaire, son code de la route et son langage des signes.

JeanF Jans

Dans la Chapelle des Anges, un filet sonore s’élève d’outre-tombe : une voix sensuelle, une lettre venue du Moyen-âge, celle qu’Héloïse adresse à Abélard.

Patricia Martin

La cabane dans la prairie, c’est comme chez elles :
on a quand même « un deux fois trois mètres sur deux ».
À l’œil la vue !
la prairie, bourrée de pissenlits
les dents de lion d’printemps :
y a qu’à s’baisser, on a déjà la salade dans l’assiette.
Et les chevaux…
les poulains chaque printemps :
on a quasi le steak tout tendre dans l’assiette.

Manu vb Tintoré

35gr/m2. Une poussière de terre se pose lentement sur la surface du terrain de jeu comme incitation à combler peu à peu les tranchées des Champs ouverts. Terre atmosphérique, venue d’ailleurs, qui dans son errance ne résiste pas au brassage nourricier avec « nos » terres, à l’instar de l’irrévocable destinée d’humains dont le terrain ici rappelle l’enjeu.

communaute Brabant_wallon Le Soir vivacite TVCOM
Eglise Centre Culturel de la vallée de la Néthen Beauvechain CCBW Ultrason Carrefour Market Le Cellier des Chartreux BNP Paribas Fortis