Back

Comme il nous plaira

D’après William Shakespeare

Adaptation & mise en scène : Muriel Clairembourg et Jean-Marc Delhausse
Direction musicale : Olivier Habran, Élisabeth Goethals, Alain et Benoît Meulemans
Le Cœur de Tourinnes-la-Grosse : Élisabeth Goethals et Olivier Habran
Le Chœur des enfants Chantourinnes : Élisabeth Goethals et Olivier Habran
L’Orchestre de Chambre de la Néthen : Alain et Benoît Meulemans
Réservez vos places

La pièce

Cette comédie réjouissante dont le titre original est As you like it (Comme il vous plaira) commence comme un drame : jalousie, fratricide, bannissement, exil. Mais c’est compter sans l’espièglerie des fous et des femmes. L’exil s’allège quand les amoureux s’y retrouvent, quand la grande et belle nature fait voir les vraies couleurs de la vie, loin des faux semblants de la cour.

Réfugiés dans la forêt d’Ardenne, les fugitifs rayonnent, chantent, badinent et philosophent.

La magie du hasard, la féerie des cœurs, la bienveillance du destin, la sagesse des fous et la folie des sages font tourner notre monde à l’envers.

À Tourinnes-la-Grosse, ce sera Comme il nous plaira. De cette alchimie si particulière à Tourinnes naîtra un moment singulier, un Shakespeare singulier, porté par une équipe joyeuse, frondeuse… créatrice.
Comme il vous plaira sera la colonne vertébrale, un peu tordue, de ce spectacle épique.

Se grefferont à la trame de cette comédie de Shakespeare d’autres héroïnes et héros du foisonnant auteur élisabéthain. D’autres bannis, exilés, exclus. D’autres bouffons et philosophes.

Ils ne se seraient pas rencontrés s’ils n’avaient dû fuir un frère, un père, un idéal, un dictateur, la guerre…

Rosalinde, Orlando, le Duc et sa compagnie côtoieront Falstaff, Juliette cherchant désespérément Roméo qui cherche Juliette, Hamlet, Lear et bien d’autres. Et que foisonne la forêt d’Ardenne, qu’y grouillent les esprits humains… ou pas !

Muriel Clairembourg

William Shakespeare

Né à Stratford-upon-Avon, le 26 avril 1564, William Shakespeare y est décédé le 23 avril 1616.

Considéré comme le plus grand poète, dramaturge et écrivain de la culture anglo-saxonne, Shakespeare est réputé pour sa maîtrise des formes poétiques et littéraires. Sa capacité à représenter les aspects de la nature humaine est souvent mise en avant par ses amateurs.

Figure éminente de la culture occidentale, Shakespeare continue d’influencer les artistes d’aujourd’hui. Il est traduit dans un grand nombre de langues et ses pièces sont régulièrement jouées partout dans le monde. Shakespeare est l’un des rares dramaturges à avoir pratiqué aussi bien la comédie que la tragédie.

Shakespeare écrivit trente-sept œuvres dramatiques entre les années 1580 et 1613, mais la chronologie exacte de ses pièces est encore sujette à discussion. Le volume de ses créations ne doit cependant pas apparaître comme exceptionnel en regard des standards de l’époque.

Certaines polémiques remettent en question l’origine des pièces, l’identité de leur auteur et leur vraie appartenance à Shakespeare, entre autres de par leur hétérogénéité, et le peu d’informations biographiques sur le dramaturge.

Il est l’auteur entre autres de : « Macbeth », « Othello », « Roméo et Juliette », « Hamlet », « Le Songe d’une nuit d’été » – pièce qui a été adaptée et jouée à Tourinnes en 2010 lors des 45es Fêtes de la Saint-Martin -, « Le Roi Lear », « Beaucoup de bruit pour rien », « Le Marchand de Venise », « La Tempête », « Comme il vous plaira », « Richard III », « Jules César ».

In Babelio

La musique du spectacle

Pour accompagner la pièce de Shakespeare (1564-1616), rien de tel que ses illustres contemporains. 

John Dowland (1563-1626), compositeur de la célèbre “Pavane Lachrymae” et de nombreuses chansons mélancoliques accompagnées au luth. Henri Purcell (1659-1695) qui est à la musique ce que Shakespeare est au théâtre: un des plus grands à redécouvrir sans cesse ! Mais aussi Thomas Morley (1557-1602) qui composa son “It was a lover and his lasse” sur le texte même de “As you like it” de Shakespeare.

À côté de ces compositeurs baroques, d’autres compositeurs anglais plus récents: Ralph Vaughan Williams (1872-1958), Benjamin Britten (1913-1976) et William Walton (1902-1983), parce que leur musique garde ce caractère britannique tellement typique.

Enfin, pour souligner le côté festif, subversif et parfois décalé de la pièce, les arrangements et compositions de Bernard Guyot (saxophoniste, compositeur et arrangeur établi dans notre village) nous feront voyager du baroque au jazz, comme ces personnages qui abandonnent les ors de la cour pour la liberté de la forêt d’Ardenne.

Music for a while shall all your cares beguile” (la musique, pour un instant, chassera tous vous soucis)

Élisabeth Goethals

 

Jean-Marc Delhausse et Muriel Clairembourg

Né dans la cité ardente, Jean-Marc Delhausse s’oriente vers les lettres et obtient une licence en philologie romane assortie de l’agrégation et complétée par une maîtrise en traduction (anglais) à l’Université de Liège. Il est Premier Prix de déclamation au conservatoire de Liège et premier prix d’art dramatique au conservatoire de Bruxelles. En tant que comédien, il a participé depuis lors à plus de trente spectacles dans divers théâtres (Théâtre National, Abbaye de Villers-La-Ville, Théâtre de Poche, Théâtre Poème, Océan Nord, la Samaritaine, l’Étuve, le Théâtre Royal des Galeries, l’Atelier 210, Le Public…). Il a joué dans Des cailloux et des pommes, spectacle de plein air à Jodoigne, un projet de la Maison Ephémère…
Parmi ses dernières créations, citons Himmelweg, de Juan Mayorga à l’Atelier 210, Trahisons, de Pinter aux Théâtre des Bosons et Les 37 sous de M. Montaudouin, de Labiche, au Théâtre Le Public.
Il participe à plusieurs projets chantés a capella : Credo ma non troppo, avec des chansons « tendrement rebelles », et Dis-moi WizzZ, avec des reprises a capella de tubes des années 70-80, ambiance festive assurée… Il est metteur en scène attitré du spectacle collectif, depuis 1995 avec la création de la pièce de Julos Beaucarne, L’Avenir change de berceau. Il œuvre à la réussite des spectacles depuis 22 ans.

Muriel Clairembourg a joué et dansé au Théâtre National de Belgique, au Théâtre du Grand Midi, à l’Abbaye de Villers-la-Ville, au N.T.B., au Théâtre de la Samaritaine, à l’Eden, au Varia, au Théâtre Océan Nord, à L’L, au C.C. Jacques Franck, aux Tréteaux de Bruxelles, à l’Escalier, à la comédie Claude Volter, au Théâtre de la Vie, au Théâtre du Méridien, aux Riches Claires ainsi qu’en tournée en Belgique, en France, en Suisse, au Burkina Faso et au Québec.
Elle a travaillé avec des metteurs en scène tels que : Julien Roy, Pietro Pizzuti, Frédéric Dussenne, Isabelle Pousseur, Claude Enuset, Claude Volter, Luc Fonteyn, Ariane Buhbinder, Mathieu Richelle, Jasmina Douieb, Heloïse Meire et avec des chorégraphes tels que Gladys Fernandez et Pablo Inza, et Édith Depaule…
La comédienne a joué des textes de Maeterlinck, Handke, Laurence Vielle et Vincent Margane, Perrault, Molière, Edward Bond, Laurence Kahn, Von Hoffmansthal, Véronika Mabardi, Brecht, Ariane Buhbinder, Ghassan Kanafani, Enzo Cormann, Jean-Luc Lagarce…
Depuis plusieurs années, elle met en scène diverses compagnies amateurs et anime des ateliers de théâtre.

Équipes artistiques

equipesAdaptation :
Muriel Clairembourg

Mise en scène :
Muriel Clairembourg et Jean-Marc Delhausse

Direction musicale :
Olivier Habran,  Élisabeth Goethals, Alain et Benoît Meulemans

Le Cœur de Tourinnes :
Élisabeth Goethals et Olivier Habran

Le Chœur des enfants Chantourinnes :
Élisabeth Goethals et Olivier Habran

L’Orchestre de Chambre de la Néthen,
dirigé par Alain et Benoît Meulemans

Régie générale :
Étienne et Françoise Persoons

Support informatique :
Vincent Kersten

Décors :
Scénographie :
Muriel Clairembourg et Jean-Marc Delhausse
Réalisation :
Étienne Persoons et l’équipe des Vieux Briscards

Costumes :
Conception :
Nadia Vermeulen
Réalisation :
Atelier Clandestin de Couture Théâtrale de Tourinnes-la-Grosse

Éclairage :
Conception :
Antoine Vilain
Matériel :
Laurent de Villenfagne (Ultrason)

Création sonore :
Marc Bastien

Sonorisation :
Luc Henrion