Back

The New Normal

14
Chez Marilise et Albert Niesten
Au Moulin de Tourinnes
Place du Moulin 6
Tourinnes-la-Grosse


Kiki, 2016 © Claudia Hart. Courtesy de l’artiste

Le monde est en état de bouleversement. Des décisions internationales pourraient compromettre notre avenir à tous. Probablement, vivons-nous la plus grande crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale. Les mouvements de la nouvelle droite augmentent en Europe et au-delà, tandis que les combats pour préserver la nature s’intensifient. Les États-nations glissent vers l’abîme d’une «nouvelle normalité». Mais la nouveauté évolue vite, s’assimilant au familier, lequel semble de plus en plus ambigu. Ce qui est à la fois nouveau et familier, inquiétant et réconfortant, l’est étrangement.

Les commissaires du projet, Murat Adash et Hiba Farhat, ont invité plus d’une centaine d’artistes (compositeurs, cinéastes, plasticiens, chorégraphes, écrivains…) à identifier, étudier, documenter l’anormal devenu monnaie courante. En réponse à l’ordre social actuel, à la nouvelle réalité normale, chacun a proposé, au départ d’une feuille A4, sa nouvelle normalité. L’ensemble constitue un champ d’explorations diverses de nouveaux imaginaires du quotidien, sur les plans environnemental, économique, social ou culturel. La vision est troublante, contextualisée, révoltante ou mobilisatrice. Inauguré à Beyrouth en mars 2017, le projet a ensuite été présenté à Istanbul.