Back

Les sœurs Martin

5
Chez Marilise et Albert Niesten
Au Moulin de Tourinnes
Rue de Beauvechain 1a
Tourinnes-la-Grosse

C’est comme être

Cette fois, de l’autre côté du miroir, sur un fond de tapisserie en dominante rouge amarante éclairci par les cristaux d’un lustre à l’avant-plan ; deux femmes masquées se confondent avec leurs reflets. Leur similitude est troublante, leurs corps sont aussi diaphanes que des reflets à la surface du verre. Leurs croisements génèrent la création de motifs dont les formes se mêlent à la tapisserie. Ils évoquent ces formes hallucinatoires aux lignes mouvantes et circulaires qui se dessinent par l’alchimie de la lumière à la surface de l’œil. Double à l’origine unique, les sœurs Martin nous ramènent à ce moment du processus de la vie, là quelque part dans l’épaisseur réflexive du miroir, où la séparation a divisé la fusion originelle. Leurs connivences spéculaires et gémellaires sont envoutantes et impénétrables. Le mystère induit une autre perception du miroir, cet objet banal par lequel la représentation est devenue une composante de l’identité.  A ceci près que le miroir donne une image inversée et qu’on ne regarde pas que le visible. Nous glissons vers les ruses et enchantements du dédoublement, de l’individuation et des points de jonction ; vers une réflexion introspective de son rapport à soi et aux autres.

Marie-France et Patricia Martin sont nées en 1956 à Sierre, en Suisse. Elles ont fait l’Ecole Nationale des Beaux-Arts à Paris. Elles vivent et travaillent à Bruxelles et Lyon. Leur démarche pluridisciplinaire est une interrogation constante du concept de l’identité à travers des formes qui s’interpénètrent : écriture, son, photographie, vidéo, installation, performance. Nombreuses publications, performances et expositions personnelles et collectives à Bruxelles, Paris, Genève…