Back

Eric Croes

reposduguerrier ECroesUne étrange galerie de baseballers américains au fond de paysages «hostiles». Un terrain de baseball perdu dans la clairière d’un champ de palmiers, un morceau de terre ramené d’un pays lointain… Voilà l’univers qui est arrivé jusqu’ici, dans cette ancienne grange d’une ferme de Tourinnes-la-Grosse. Peut-être une vision surréaliste du paysage mais surtout une façon de marquer la solitude des choses et des héros de cette étrange fable.

Eric Croes

Né en 1978 à La Louvière, Eric Croes est diplômé de l’atelier de sculpture de l’ENSAV La Cambre à Bruxelles, depuis 2003. Artiste multiple, il est autant sculpteur que peintre, moniteur de colo, star de cinéma expérimental, vidéo jockey, concepteur de papier peint, scénographe, chanteur, graphiste, terroriste… On a pu voir son travail à travers une dizaine d’expositions individuelles dont récemment Fosse aux ours – Bear Pit à la Gare du Congrès à Bruxelles et Tout ce que j’aimais à la Chapelle des Calvériennes à Mayenne, en France. En collectif, il a également collaboré à de nombreuses expositions dont dernièrement Mises à l’eau au Centre culturel de Namur et Le Prix du Hainaut au BPS22 de Charleroi ; ou encore à la Galerie Basta pour les urbaines de Lausanne et au Passage de Retz à Paris pour Première vue.

www.saoulmarin.be