François Canart

Description de l'œuvre

C’est au cœur de l’hiver que la lumière est la plus attendue. Intitulée « solstice », l’œuvre est inclinée à 23°, ce qui lui permet de recevoir, à angle droit, les rayons du soleil de midi lors du solstice d’hiver, sous nos latitudes belges.
Par le judas contraignant jaillit la lumière. L’œuvre exprime ainsi l’espérance des hommes et leur attente de la lumière vitale.
Et à 67° exactement nous parvient en toutes saisons la lumière de la grosse tour de l’église…

52

Dans la prairie du 3 Vieux Chemin de Namur

Nodebais

Coordonnées

François Canart
Rue de Linkebeek 44
1180 Bruxelles
0475 451 621

alternate_emailcortenfc@gmail.com

keyboard_backspaceVers la galerie