Back

Camille Dufour

35
Chez Suzy Bassine
Au Moulin de Robermont
Rue du Moulin à Eau 21
Tourinnes-la-Grosse


camille-dufour_b_low
Les gravures sont hantées par l’ascension et la disparition de George Mallory dans son expédition sur l’Everest. En présence d’un temps suspendu, la montagne organise l’espace sur lequel les corps se plient, s’élèvent, se fondent. Entre les figures, les métamorphoses s’opèrent par excroissance, accident, variations d’échelles et de plans. Un réseau de signes complexes et oniriques se révèle progressivement de l’ombre dans un halo d’incertitude. Le trait  est un premier mouvement, un mouvement sans hésitation ni retouche. Je compose ma plaque à partir de la première entaille qui va être l’axe autour duquel l’image s’organise, je pars du bas de la plaque pour arriver au sommet. C’est gravir à tâtons, en corps à corps acharné avec le bois, cette montagne en compagnie de Mallory.
Camille Dufour termine un Master en Peinture à La Cambre