Back

Joëlle Bacchetta

7
Dans le hangar Demaret
Rue de Beauvechain 123
Tourinnes-la-Grosse

èl Grosse Tourëne

Mêlant habilement connaissance et divertissement, réalisme et onirisme, le cinéma s’est imposé, depuis sa création à la fin du XIXe siècle, comme un art majeur et populaire qui a pénétré aussi bien les musées et les universités que les foyers.

C’est donc un brouillage de piste que nous propose Joëlle Bacchetta en créant un cinéma de quartier dont le sujet est le quartier. En passant plusieurs semaines à filmer Tourinnes-la-Grosse, ses habitants et ses alentours sous toutes ses coutures, elle en a tiré des plans-séquences contemplatifs, des cartes postales en mouvement. En évitant toute narration, elle nous promène dès lors dans èl Grosse Tourëne, Tourinnes-la-Grosse en patois wallon, un village d’ici ou d’ailleurs.

002copie

Joëlle Bacchetta (Genève, 1981) est diplômée de la section cinéma de l’ECAL à Lausanne. Elle a réalisé plusieurs vidéos, courts-métrages et documentaires, dont Sale Gosse (2006) et Tokyo Dyke ! (2011) et a participé à plusieurs festivals dont le festival du film de Locarno, le Brussels Short Film Festival ou à Vision du Réel, festival du film documentaire de Nyon.