Back

Nathalie Doyen

9
Chez Paul Sevrin – Au Gourli,
Rue Delahaye 4a
Tourinnes-la-Grosse


Nathalie Doyen Lube1 - web

Lube, 13 x 11 x 4 cm, grès rehaussé aux oxydes métalliques, pastillage, 2014, photo © Vincent Timsonet

Nathalie Doyen est née en 1964 à Alger. Elle a étudié la céramique aux Beaux-Arts de Tournai avec Francis Behets et Richard Owczarek. L’artiste, qui dit s’amuser avec l’argile depuis 40 années, réalise des installations, des sculptures et des bols depuis presque 30 ans. Elle enseigne à l’Académie des Beaux-Arts de Namur.

Son travail, rigoureux et sensible à la fois, se renouvelle continuellement et s’intègre toujours avec pertinence dans l’espace et le temps. Quelques-unes de ses œuvres sont visibles en permanence au Québec, sur le sentier Art3 du Musée d’Art contemporain des Laurentides ; en Chine, au FLICAM à Fuping et en Belgique, dans le hall du Musée Royal de Mariemont, ainsi qu’à la Galerie de l’Ô à Bruxelles et dans les vitrines des créateurs du WCC-bf à Mons.

Temps feutré

Nathalie Doyen, qui a déjà exposé à plusieurs reprises lors des Fêtes de la Saint-Martin, a choisi d’intégrer ses dernières œuvres dans la grange de Paul. Une grange vaste, saturée de matériel et d’outillage. Un lieu qui impressionne tout en incitant à une découverte progressive et sans fin. Là, à la densité de l’innombrable, à l’épaisseur du lieu, s’ajoutent ses modelages de terres colorées, poinçonnés à l’aiguille, brodés de fils d’ombre. Temps feutré est une mise en espace qui place le visiteur en situation d’approche tactile. Ses sculptures accrochent le regard par leurs formes douces et leurs couleurs minérales. La texture veloutée des objets intrigue, attire par d’étonnants effets textiles. Comme le dit Nicole Crestou, “il faudrait toucher pour voir, sentir pour comprendre”.