Back

Maëlle Poupard

23
Chez Nelly Bruneel, À la Ferme du Rond-Chêne
Rue du Culot 58,
Tourinnes-la-Grosse

Performance le dimanche 8 novembre à 14h

Memorium, H 60 cm, grès blanc, grès rouge en poudre, sigillée, tournage, 2012

Maëlle Poupard est née en 1990 à Aix-en-Provence (France). Elle a grandi en Argentine et dans le nord de la France. Elle découvre la céramique à la Borne où elle s’initie à la technique du tournage, par un apprentissage traditionnel fondamentalement lié à une production utilitaire. En 2009 elle arrive à Bruxelles pour étudier la céramique et la performance à l’ENSAV de La Cambre. Elle obtient son diplôme en 2014. Son parcours a sans aucun doute influencé son travail qui questionne un ensemble de notions d’apparences contradictoires telles que l’artisanat et l’art, l’histoire et le présent, la technique et le concept, la matière et l’esprit.

Fascinée par les processus de transformations, Maëlle Poupard crée des micro-univers sous forme d’installation/performance animée par une poétique de la matière et du geste.

Memorium

La performance “Memorium” est née d’une recherche technologique sur les terres sigillées que Maëlle Poupard a réalisée lors de ses études à La Cambre. Cette recherche l’a incitée à renouer la céramique avec son processus de fabrication et son histoire afin d’éviter une perte de sens.

Cinq amphores réalisées en argile et figées à différents états (cuites, sèches ou encore fraîches) sont soumises à un protocole strict qui relève de la dissection chirurgicale ou encore de la fouille archéologique. L’amphore, archétype de la céramique antique est déjà porteuse d’histoires. La matière inerte prend vie, se met en mouvement pour aller jusqu’à l’effondrement. Le souvenir du corps semble s’incarner dans l’objet. Le processus naturel est revu, impliquant croissance, déchéance et décomposition. L’installation construite pour être dégradée deviendra alors ruine.