Back

Marieke Pauwels

23
Chez Nelly Bruneel, À la Ferme du Rond-Chêne
Rue du Culot 58,
Tourinnes-la-Grosse


Marieke Pauwels_versie7_def

Kwan-Yin / Kwan-Yin, 50 x 200 cm, techniques mixtes, porcelaine, 2015

Née en 1970, Marieke Pauwels vit et travaille à Anvers. Diplômée de l’Académie royale des Beaux-Arts d’Anvers, elle est aujourd’hui professeur et coordinatrice du département de céramique du PXL-MAD (Media, Art & Design) à Hasselt où elle réalise actuellement un doctorat en collaboration avec la faculté d’art et d’architecture. Dans son travail, elle interpelle l’antithèse entre l’occident et l’orient ; elle balance entre le spirituel et le physique, le religieux et l’érotique, l’éternel et l’éphémère. Le paysage prend aussi une part importante, il est le cadre dans lequel se produit une quête fondamentale, mais il est également l’approvisionneur de la matière.

Depuis 1992, elle expose, enseigne et donne des conférences à travers le monde. Plusieurs résidences d’artistes, entre autres en Chine et au Japon, ont fortement inspiré son travail et elle a reçu différents prix comme le Prix de Design Inax (Japon) et le Prix du Westerwald (Allemagne).

Kwan-Yin / Kwan–Yin

Ce travail, double à la fois dans l’image et le sens, signifie un esprit ouvert, libéré qui offre des perspectives à l’espace sans fin. La sculpture communique avec l’espace à partir d’un caractère binaire : d’une part l’aspect érotique, qui incarne la réceptivité de la femme, d’autre part l’aspect religieux qui se manifeste dans un geste de don, l’abandon dans sa totalité. L’artiste s’est inspirée de la Déesse de la Miséricorde Orientale Kwan-Yin pour incarner le moment ultime où l’esprit libéré se perd dans l’espace insaisissable.

Ce travail est né de la recherche de Marieke Pauwels où le mythe de la création comparative (chaos-ordre) est lié à la création d’une œuvre d’art.