Les Fêtes 2012

Près de 25.000 personnes auront à nouveau déambulé dans les rues de Tourinnes à l’occasion des 47es Fêtes de la Saint-Martin, qui se sont refermées ce dimanche 2 décembre après 4 week-ends de partage du beau, d’émotions et de rencontres, dans la grande tradition des Fêtes de la Saint-Martin.

Rencontres avec les artistes sélectionnés par Juan Paparella, commissaire aux expositions officielles, sur le thème « L’étranger. L’autre. Celui qui nous habite ». Dès le 4 novembre, jour de la formation des « Ambassadeurs », ces personnes spécialement initiées à l’accueil des visiteurs des expos d’art contemporain, les réactions étaient unanimement positives. « Force, cohérence, grande qualité artistique, accrochage et mise en scène des œuvres particulièrement réussis », tels étaient les commentaires les plus récurrents. Mêmes sentiments lors du vernissage, auquel ont participé de nombreux artistes, galeristes et personnalités du monde des arts.

Emotions devant les photos profondes et prenantes d’Hélène Amouzou, sourires émus devant la vidéo unanimement appréciée de Vahan Polladian ou face aux dessins de Dominique Théate et Dominique Vrancken généreusement prêtés par art & marge musée, émotions devant les peintures particulièrement bien mises en scène de Stephan Balleux, reflet des émotions face aux miroirs de Michel Clerbois, émotions encore devant cet electro-encéphalogramme de 20m réalisé à la mèche d’artificier par Juan Paparella, et spécialement lorsqu’à la dernière heure du dernier jour il a découpé son œuvre pour donner une partie de lui-même aux visiteurs présents.

Et que dire des émotions nées de la rencontre avec Ana Gallardo, artiste argentine en résidence … Plus de 150 personnes auront participé à son installation, parmi lesquels des enfants de l’école de Tourinnes et des résidents d’un home de Grez-Doiceau, sculptant avec elle de la terre glaise de Tourinnes pour symboliser chacun à sa façon un souhait pour sa propre vieillesse.

Rencontres avec des personnalités du monde culturel, médical et académique aussi, sollicités par Juan Paparella pour écrire chacun un texte original, une réflexion sur le thème « L’étranger. L’autre. Celui qui nous habite ». Plus de 1.000 personnes sont ainsi reparties avec le livre édité pour la circonstance par les Amis de Tourinnes.

Rencontre encore avec l’histoire contemporaine de l’art, à l’occasion d’une conférence sur le thème « mon double et moi ». Olivier Duquenne, conférencier de grand talent, a passionné les 60 personnes présentes.

Rencontres avec près de 150 artistes en liberté également, dont les 75 ateliers, granges et espaces d’exposition ont vu défiler de très nombreux visiteurs,  même s’il y a sans doute eu un peu moins de monde que d’habitude à Nodebais.  Le déménagement partiel des œuvres de Max van der Linden et une moins grande densité de lieux d’exposition à Nodebais qu’avant expliquent sans doute partiellement cela. C’est l’inverse par contre à Néthen, où divers artistes inspirés et talentueux se regroupent pour proposer divers lieux d’exposition proches les uns des autres.

Rencontres avec le patrimoine architectural local et la nature également, grâce aux itinéraires thématiques proposés aux visiteurs pour combiner visites d’expo et balade à pied ou à vélo, grâce à la collaboration avec la Maison du Tourisme en Hesbaye Brabançonne.

Rencontre enfin entre la musique, le texte « Merlin et la Table Ronde » créé par Xavier Deutsch pour Tourinnes, les 150 acteurs, choristes et musiciens, et les 2.700 spectateurs qui ont rempli 8 fois l’église ! Mis à part la première (90% de taux d’occupation), toutes les représentations ont affiché complet !

Mis à part le dernier week-end – à cause des prévisions météo ? parce que nous étions début décembre ? -, le public est une nouvelle fois venu très nombreux, de partout en Belgique et notamment de Flandre.

Ces 47es Fêtes se terminent, la préparation des 48es a commencé : le commissaire 2013 est pressenti, et le choix de la pièce sera confirmé sous peu.  Mais çà, c’est une autre histoire.  Rendez-vous en novembre 2013 pour les 48es Fêtes de la Saint-Martin !