Back

Safia Hijos

24
Chapelle du Rond-Chêne
Rue du Culot,
Tourinnes-la-Grosse


Née en 1975 à Castres (France), Safia Hijos vit et travaille à Bruxelles.

Après des études de droit et quelques années dans le conseil, elle décide de se consacrer entièrement à la céramique. Aujourd’hui, diplômée de l’ENSAV de La Cambre, la céramiste travaille dans son propre atelier, expose régulièrement en Belgique et en France et enseigne dans différentes institutions comme les Ateliers de la rue Voot. Elle a développé, entre autres, un réel savoir-faire dans le domaine du transfert en céramique. Néanmoins, pour Safia Hijos le médium céramique reste au service d’un propos symbolique et politique qu’elle met en forme à travers des sculptures signifiantes et narratives. L’artiste décline un questionnement universel avec de petites et grandes histoires qui parlent subtilement de sujets au caractère souvent banal et parfois graveleux.

Safia Hijos

Un endroit où aller, détail, installation, 209 x 163 cm, porcelaine, moulage et transfert sépia, 2015

Un endroit où aller

La Chapelle met en regard les portraits d’une centaine de personnes décédées ayant vécu dans les environs.

Pour ce travail de mémoire, les photos des disparus ont été fournies par les habitants du village puis sérigraphiées une à une au dos de boîtes en porcelaine.

Certaines de ces images étaient floues, d’autres de studio, de mariage, de voyages, de groupes d’amis, au photomaton, dans la cuisine, parfois très anciennes, d’autres plus récentes. Des visages jeunes, des visages marqués, la variété des époques, des conditions, des existences. Elles sont toutes là, sans tri, sans sélection.

Ainsi, ces visages, si proches et divers, cherchent à dire l’essentiel de la condition humaine : yeux, nez, bouche, peau et pli. Je suis ta sœur, je suis ton frère, nous nous ressemblons et nous sommes déjà morts.